Le top 5 des expressions favorites de nos grand-mères

 

Les expressions préférées de nos grands-mères !

 

 

 

Nos grands-mères sont des femmes extraordinaires mais peut-être un peu vieux jeu par moments. Clin d’oeil sur 5 expressions préférées de nos grands-mères !

 

1. « C’est pour la Saint-Glinglin ? »

Si vous entendez cette expression, cela veut sûrement dire que votre grand-mère en a marre d’attendre. Ou bien qu’elle est tout simplement impatiente. On trouve d’ailleurs d’autres expressions du même genre comme par exemple « aux calendes grecques » ou encore « quand les poules auront des dents ».

Mamie étant désespérée

 

 

2. « Etre mal fagoté(e) »

Parfois, même si vous pensez être tout beau et avoir un accoutrement parfait, votre grand-mère aura probablement un avis tout autre. En effet, elle vous dira sûrement que vous êtes mal fagoté(e), ce qui revient à dire que vous êtes mal habillé(e)s, mais n’ayez crainte, elle est d’une autre génération et les tendances ont ma foi bien évolué !

Une mamie qui a l'air d'être assez déçue

 

 

3. « Filer un mauvais coton »

Anciennement, on employait cette expression pour parler d’un tissu (« jeté du coton ») lorsqu’il commençait à boulocher et qu’il allait bientôt être usé. De nos jours, nos grands-mères utilisent cette expression aussi bien pour parler d’ennuis de santé, d’ennuis financiers ou matériels.

Une mamie ayant peur

 

4. « Ça m’a coûté trois francs six sous »

Une expression du temps où le franc était la monnaie officielle. En d’autres mots, elle signifie que c’est peu ou pas cher.

 

 

Une mamie qui a un large sourire aux lèvres

 

5. « Avoir des oursins dans les poches »

Une belle alternative à notre actuel «crevard » ou encore « radin ». Décidément, nos grands-mères maîtrisent parfaitement l’art de bien parler.

Mamie en train de voler un fruit dans un marché

 

 

 

BONUS :  « Prendre la poudre d’escampette »

Une expression très peu utilisée de nos jours, à tel point que même nos grands-mères seraient étonnées. En tout cas, si vous l’entendez, c’est qu’il faut fuir à vitesse grand V.

 

 

Une mamie effrayée par homme lui volant le ballon de basket

Ahlala, nos chères grands-mères sont remplies de vielles expressions ! Il serait temps qu’elle se mettent à jour tiens donc…Cela dit, afin de les épater, pourquoi ne mettriez pas l’une de ces expressions préférées de grands-mères dans votre journal My Tribu News? 😁